Le restaurant

Sous les cerisiers est divisé en deux espaces distincts, l’ombre et la lumière.


Le restaurant évoque la tombée de la nuit, le solennel, les conciliabules nocturnes de quelques convives, l’ombre protectrice du Cerisier, le service envolé, parfois sur joué.


L’atelier, dédié aux cours de cuisine est monochrome écru, léger, discret, les détails tout en finesse.


Sakura n’a rien laissé au hasard. C’est elle qui choisit les tissus japonais, la vaisselle origami en délicate porcelaine, les sièges terrasse en tatami traditionnel ...